Caractérisation de leviers de sortie des pesticides

Ce stage s’inscrit dans le projet VITAE, dans une dynamique…

La chaire d’entreprises vigne et vin finance des stages de M1, M2 ou d’élèves ingénieurs.

En 2023, cinq stages sont soutenus par la chaire

Caractérisation de leviers de sortie des pesticides

Ce stage s’inscrit dans le projet VITAE, dans une dynamique de rupture, afin de permettre l’émergence, à l’horizon 2030-2040, d’une viticulture sans pesticide, mobilisant intensément les principes de prophylaxie et d’agroécologie. Dans la continuité des travaux déjà engagés, ce stage a pour objectif d’identifier des leviers et combinaisons de leviers déjà mis en œuvre dans certaines exploitations et permettant d’atteindre le zéro pesticide.

Contact :

Caractérisation des communautés microbiennes des baies de variétés résistantes dans un contexte de réduction des intrants

L’absence de développement du mildiou et de l’oïdium sur les variétés résistantes modifie l’équilibre des communautés microbiennes, laissant la place libre à d’autres champignons/levures et favorisant potentiellement l’émergence de nouvelles espèce.  Les objectifs de ce stage sont (1) d’évaluer la variation des communautés microbiennes en fonction des variétés résistantes et des approches culturales (traité bio ou non traité), (2) de déterminer l’impact de la composition des communautés microbiennes sur la cinétique fermentaire en conduite spontanée, et la qualité finale du vin.

Contact :

Analyse du parcours hydrique de parcelles viticoles conduites en Agro-écologie et test de solutions métrologiques innovantes : cas du domaine du Chapitre

Un dispositif de suivi hydrique a été mis en place sur 3 parcelles du Domaine du Chapitre (Institut Agro Montpellier) : un système témoin de référence en viticulture « classique », cépage Syrah ; un système agroécologique ; un système agroécologique et forestier. Une analyse comparative des résultats obtenus pour ces 3 modalités sera réalisée.

Contacts : ;

Comparaison d’itinéraires de fermentation alcoolique sur 2 variétés de raisins

Nous avons constaté, pour 2 variétés résistantes de raisins blancs (Sauvignac et Floréal), que la teneur élevée en sucre dans le moût associée à la faible teneur en stérols dans les bourbes conduisaient à des fermentations languissantes, voir à des arrêts de fermentations. Dans ce travail, nous aurons donc 2 objectifs (1) déterminer la meilleure stratégie d’apport de lipides pour une variété résistante de raisins ; (2) comparer les performances d’une variété résistante avec celle d’un cépage traditionnel.

Contact :

Évaluation par expérimentation et modélisation de stratégies d’enherbement à l’échelle d’un bassin versant viticole méditerranéen

L’évaluation des conséquences de pratiques alternatives comme l’enherbement sur le rendement viticole est nécessaire pour l’évaluation de la durabilité des stratégies de réduction d’usage des produits phytosanitaires. L’objectif sera d’évaluer par la modélisation les conséquences de la mise en œuvre de l’enherbement en fonction des pratiques et des conditions pédoclimatiques des parcelles.

Contacts : ;

En 2022, quatre stages ont été soutenus par la chaire

Adaptation des itinéraires de vinification en fermentation pour les nouvelles variétés

L’objectif de ce travail est de permettre une première exploration du potentiel fermentaire et aromatique de deux variétés de raisin résistantes aux maladies cryptogamiques : Floréal et Sauvignac.
Contact :
Télécharger le rapport de stage.

Évaluation des protocoles de vinification et impact des changements d’échelle

Les nouvelles questions de recherche posées en œnologie doivent être abordées en utilisant différentes échelles pour pouvoir traiter aussi bien les phases de screening sur un grand nombre d’échantillons que les tests à l’échelle pilote ou industrielle. La problématique explorée à travers ce stage est la suivante : quelle échelle de travail pour quelle question ?
Contact :
Télécharger le rapport de stage.

Développement d’une méthodologie d’analyse sensorielle pour des petits volumes

L’analyse sensorielle par un jury expert, selon les méthodologies normées, permet l’obtention de résultats scientifiques robustes mais demande une quantité importante de chaque échantillon (entre 12 et 18 bouteilles). Or pour des raisons de miniaturisation de procédés (micro-vinifications), il apparait un besoin de développement d’une méthodologie pour des petits volumes.
Contact :
Télécharger le rapport de stage.

Suivi en temps réel de l’impact des aléas climatiques sur le développement des baies au sein de la future vendange

Le changement climatique s’accompagne d’une élévation du pH des moûts, provoquée par la chute accrue du malate lors de la maturation du raisin. Ce phénomène est aggravé par un retard de coloration et de maturité organoleptique, qui pousse à vendanger de plus en plus tard après l’arrêt du déchargement des sèves, entraînant une sur-concentration des sucres, du tartrate et du potassium par évaporation/flétrissement. Afin d’appréhender en temps réel l’effet des contraintes environnementales sur les cinétiques de développement du raisin in planta, ce projet vise à valider des outils de phénotypage non destructif à haut-débit des cohortes de baies qui, en mélange, déterminent la qualité œnologique du moût.
Contact :
Télécharger le rapport de stage.